Christian

TRIMUA

Ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République et Porte-parole du Gouvernement

'' Le Togo a engagé depuis 2005 des réformes afin de consolider son processus démocratique "

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Titulaire d’un Doctorat en droit public, d’un Master/DEA en droit public général de l’Université de Poitiers, d’un Master en Intelligence économique et Communication stratégique de l’Institut d’administration des entreprises de Poitiers et d’un certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) de l’Ecole du Centre-Ouest des Avocats (ECOA) en France, Monsieur Christian TRIMUA, est un homme politique, un universitaire et un avocat.

Outre les fonctions administratives de haut niveau et d’expertise internationale, dans le domaine des institutions de la République, des droits de l’homme, de la justice, de la sécurité et de la défense, ainsi que ses charges d’enseignement et de recherches dans les universités, Monsieur Christian Trimua a précédemment occupé les fonctions politiques au Togo en qualité de :

  • Ministre-Conseiller du Président de la République,
  • Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la justice chargé des relations avec les institutions de la République,

Il a également exercé des fonctions de conseil et d’accompagnement de gouvernements étrangers et des fonctions de direction dans des organisations internationales, notamment :

  • Directeur Exécutif du Centre Interrégional de Coordination (CIC) pour la mise en œuvre d’une stratégie régionale pour la sécurité et la sûreté maritime en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest basé à Yaoundé au Cameroun,
  • Conseiller technique du gouvernement du Tchad et Chef de la Mission d’Assistance technique internationale pour la réforme de la justice et le soutien au pôle antiterroriste (anti Boko Haram) anticorruption,
  • Expert principal « gouvernance politique et juridique » de l’OIF en RCA et Conseiller du Gouvernement de la République Centrafricaine.

Pilier essentiel de la vision du chef de l’Etat, le renforcement de la protection des droits de l’homme, la consolidation de la démocratie et de la paix sont au cœur de l’action gouvernementale. Ainsi le Togo a engagé depuis 2005 des réformes institutionnelles et constitutionnelles afin de consolider son processus démocratique et de renforcer les capacités des institutions, en vue d’une prise en compte des droits de l’homme dans tous les aspects de la vie de la nation. Cette volonté politique s’est traduite par la tenue d’élections régulières et l’adoption de nombreuses mesures, parmi lesquelles la constitutionnalisation de l’interdiction de la peine de mort et de la condamnation à perpétuité, l’érection de la torture en crime imprescriptible dans le nouveau code pénal, l’ouverture de la saisine de la Cour Constitutionnelle à la CNDH et aux autres institutions, etc.

En outre, conscient que les droits de l’homme ne peuvent être efficacement protégés et mis en œuvre que par des structures crédibles et transparentes, le gouvernement s’est engagé dans une nouvelle dynamique de création et de renforcement des institutions de la République. De même, pour promouvoir davantage les mécanismes d’inclusion et améliorer le bien-être des citoyens, le gouvernement œuvre constamment  au raffermissement de la cohésion sociale, à la bonne gouvernance et à l’accélération du processus de décentralisation.

S’agissant de cette  dernière évolution, la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques est une exigence de la gouvernance démocratique et les prochaines élections locales seront une occasion supplémentaire pour les Togolaises et Togolais  de prendre conscience qu’ils sont en réalité les acteurs de leur propre développement.

Notre  leitmotiv est de faire des droits de l’homme un outil au service de la réalisation des objectifs du Plan national de développement (PND) en adoptant une approche des politiques publiques basées sur les droits de l’hommes.

Soyez donc les bienvenues sur ce portail qui vous offre la possibilité de vous informer sur les missions confiées par les plus hautes autorités au département, la vie de la nation et les différentes réformes opérées.

Je vous souhaite une bonne navigation.