• Accueil
  • VALIDATION NATIONALE DU RAPPORT SUR LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION À L’ÉGARD DES FEMMES

VALIDATION NATIONALE DU RAPPORT SUR LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION À L’ÉGARD DES FEMMES

VALIDATION NATIONALE DU RAPPORT SUR LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION À L’ÉGARD DES FEMMES

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’atelier de validation nationale du rapport du Togo sur la mise en œuvre de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) a démarré le 03 novembre 2021 à Lomé. Les membres de la Commission interministérielle de rédaction des rapports et de suivi des recommandations sur les droits de l’homme au Togo (CIRR), les représentants des institutions de la République, des organisations de la société civile, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), les directeurs centraux et responsables de services des ministères chargés des droits de l’homme et de la promotion de la femme auront deux jours pour analyser ce sujet.

Au cours des travaux, il sera question de faire une évaluation sur l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement en matière de lutte contre la discrimination à l’égard des femmes et de dresser le bilan des suites réservées aux recommandations acceptées sur la période 2012-2021. Pour la validation de ce rapport national, l’approche participative et inclusive est adoptée.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier présidée par M.Djeri Adjawè, directeur de cabinet du ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République a connu trois allocutions dont celle de M.Mactar Fall, représentant résident adjoint du PNUD au Togo et de M.Kondo Kandalé, directeur général de la protection de l’enfant.

Il faut rappeler que pour mieux protéger les femmes, les autorités togolaises ont ratifié en juin 1983 la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF). Conformément aux dispositions de l’article 18 de la Convention, notre pays soumet des rapports périodiques sur sa mise en œuvre. Les derniers en date sont les 6eme et 7eme soumis en un seul document et présentés devant le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes le 08 octobre 2012.