• Accueil
  • LE COMITE DE PILOTAGE DU « PROJET PROMOTION ET PROTECTION DES DROITS DE L’HOMME » TIENT SA PREMIERE REUNION

LE COMITE DE PILOTAGE DU « PROJET PROMOTION ET PROTECTION DES DROITS DE L’HOMME » TIENT SA PREMIERE REUNION

LE COMITE DE PILOTAGE DU « PROJET PROMOTION ET PROTECTION DES DROITS DE L’HOMME » TIENT SA PREMIERE REUNION

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Dans le cadre de leur partenariat, le ministère des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République (MDHFCRIR) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) élaborent et signent chaque année un plan de travail annuel (PTA). Afin d’améliorer la coordination et la collaboration entre ces deux partenaires, un comité de pilotage du « Projet promotion et protection des droits de l’homme (CPPDH) » coprésidé par le ministre des droits de l’homme et le Représentant Résident du PNUD et ouvert aux représentants du Ministère chargé de l’action social, du Conseil national de lutte contre le sida (CNLS),  des Organisation de la société civile, a été constitué.    

Ce 24 mars 2022, pour sa première activité, ce comité s’est réuni à la salle de réunion de la direction des relations avec les institutions de la République en vue de la présentation et la validation du rapport des activités de l’année 2021 et de l’amendement et l’adoption du PTA 2022.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le directeur de cabinet, Monsieur Adjawè DJERI, représentant du ministre des droits de l’homme. Celui-ci a exprimé, au nom du Gouvernement, toute la gratitude pour les précieux apports du PNUD à l’amélioration constante de la situation des droits de l’homme au Togo. Il n’a pas manqué de dire un sincère merci aux autres partenaires du ministère sur ce projet avant de rappeler à l’assistance l’ultime objectif de la séance qui est « d’examiner le plan de travail et le budget de 2022, un des outils nécessaires à l’atteinte des résultats attendus d’ici la fin de cette année ».

Etait également à l’ouverture, le Représentant Résidant adjoint du PNUD, monsieur Mactar FALL qui, dans son allocution  a souligné les excellentes et fructueuses relations entre son institution et le ministère chargé des droits de l’homme avant de réitéré l’engagement du PNUD à toujours accompagner le ministère.

En marge de cette séance de travail, le PNUD a procédé à la remise au ministère chargé des droits de l’homme d’un matériel informatique et audiovisuel pour  l’opérationnalisation du  pôle de veille et d’un fond documentaire pour alimenter la bibliothèque du ministère.