• Accueil
  • LE MANUEL D’EDUCATION A LA CITOYENNETE NUMERIQUE VALIDE A TSEVIE

LE MANUEL D’EDUCATION A LA CITOYENNETE NUMERIQUE VALIDE A TSEVIE

LE MANUEL D’EDUCATION A LA CITOYENNETE NUMERIQUE VALIDE A TSEVIE

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Initié par le Ministère des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République (MDHFCRIR), avec l’appui technique des ministères chargés de la sécurité, de l’économie numérique et de l’enseignement supérieur, l’atelier national de validation du manuel d’éducation à la citoyenneté numérique s’est tenu le 11 août 2022 à l’hôtel Melis-Opéra à Tsévié.

Cet atelier, qui a regroupé vingt-cinq participants issus des départements ministériels et institutions concernés par la thématique, des organisations de la société civile, des organisations de presse et des personnes ressources, a en pour objectif la présentation du contenu dudit manuel, sa relecture, son amendement et sa validation. 

A l’entame des activités, le secrétaire général de la préfecture de Zio, Monsieur BANDEKINE Yendoubè a souhaité un heureux aboutissement aux travaux. Il a été suivi par le directeur de la formation civique, Monsieur TALIM  Anathère qui a situé le contexte et expliqué le processus ayant conduit à la validation du document. Le directeur de cabinet du MDHFCRIR, ouvrant les travaux, a salué la disponibilité des participants et leur a témoigné la gratitude du Gouvernement pour l’engagement et la détermination à contribuer, aux côtés des plus hautes autorités, à endiguer le phénomène récurrent de l’incivisme, notamment l’incivisme dans le cyberspace auquel le Togo, comme tous les pays du monde, est confronté ces dernières années, malgré l’existence d’un arsenal juridique visant à encadrer le domaine. Il a ensuite souligné la nécessité de conscientiser la population à l’utilisation responsable des services numériques en vue d’en faire un véritable outil de développement. Il a aussi exhorté les participants à examiner, sous tous ses aspects, le draft et lui à apporter les amendements nécessaires afin d’obtenir un manuel de qualité à l’usage de toute la population.

Après la cérémonie de lancement, l’atelier s’est poursuivi par des travaux en commissions et une plénière au cours de laquelle les groupes ont procédé, tour à tour, à la présentation du résultat de leurs travaux.

Ce projet fait suite au constat de l’utilisation irresponsable et anarchique du digital et de l’internet surtout par la jeunesse. Le document élaboré se subdivise en trois grandes parties à savoir : (1) l’historique et les concepts fondamentaux du numérique, (2) l’environnement du numérique au Togo et (3) quelques conseils pratiques.